Recherche avancée

Roma > News > 17a edizione di "Broschtkriibslaf": tutti insieme contro... >

17a edizione di "Broschtkriibslaf": tutti insieme contro il cancro al seno

Publié le Mercoledì, 02 Ottobre 2019

Octobre rose 2019

17e édition du "Broschtkriibslaf": tous solidaires contre le cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes dans le monde, et la lutte contre le cancer du sein, nous le savons, se décline en de multiples facettes.

Au Luxembourg, plus de 500 nouveaux cas de cancer du sein sont détectés chaque année – cela concerne plus d'une femme par jour!

Dans ce contexte, le "Broschtkriibslaf" - la course contre le cancer du sein - à l'Abbaye Neumünster, organisée par Europa Donna avec le soutien du ministère de la Santé, est non seulement l'occasion parfaite pour faire découvrir aux coureurs débutants comme avancés le plaisir de l'exercice physique dans un cadre magnifique, mais constitue également un symbole important de lutte contre le cancer du sein ou de sa récidive.

La prévention avant tout

Lutter contre le cancer c'est aussi le prévenir en adoptant des comportements de santé les plus sains possibles. En bougeant, le risque d'avoir un cancer du sein au cours de sa vie peut être diminué. 30 minutes d'activité physique par jour réduisent déjà le risque de plusieurs cancers.

Une étude menée auprès de près de 70.000 femmes en France, montre qu'après la ménopause, les cancers du sein sont plus souvent attribuables à des facteurs liés au comportement, tels que l'alimentation déséquilibrée, le surpoids et la consommation d'alcool, qu'à des facteurs indépendants du comportement. Ces données suggèrent que la prévention de ces comportements entraînerait une réduction de moitié du nombre de cancers du sein à la ménopause (source: Inserm/Université Paris-Sud).

Faites-vous dépister!

Plus le cancer est détecté précocement, plus les chances de guérison augmentent et moins la thérapie est lourde. C'est pourquoi le dépistage proposé par le Programme mammographie du ministère de la Santé est important. Au Luxembourg, environ 30.000 femmes, âgées entre 50 et 70 ans, sont invitées annuellement à participer à un examen de dépistage organisé; 18.000 femmes acceptent de se faire dépister.

Ainsi, chez 6 femmes sur 1.000 le cancer peut être détecté à un stade précoce. À quelques exceptions près, les cancers dépistés à un stade précoce entraînent moins souvent la mort et peuvent être mieux traités que les cancers diagnostiqués à un stade ultérieur.

Pour les femmes, et leur famille, qui doivent malgré tout affronter cette épreuve du cancer, nous soutenons toutes les initiatives leur permettant d'en sortir gagnantes. L'établissement du programme de dépistage par mammographie au Luxembourg, est un exemple qui a permis de réduire la mortalité par cancer du sein. Il est essentiel que les femmes soient rassurées et sachent qu'elles sont entre de bonnes mains!

Communiqué par le ministère de la Santé

https://gouvernement.lu/fr/actualites/toutes_actualites/communiques/2019/10-octobre/02-octobre-rose.html

Retour