Recherche avancée

Rome > Actualités > Visita di lavoro di Jean Asselborn in Italia >

Visita di lavoro di Jean Asselborn in Italia

Publié le mercredi 25 novembre 2020

Visite de travail de Jean Asselborn en Italie

Communiqué 25.11.2020

Sur invitation du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de l'Italie, Luigi Di Maio, le ministre des Affaires étrangères et européennes, ministre de l'Immigration et de l'Asile, Jean Asselborn, a effectué une visite de travail à Rome, les 23 et 24 novembre 2020. 

Dans le cadre du dialogue institutionnel instauré entre l'Italie et le Luxembourg en 2019, le ministre Asselborn a été reçu par son homologue italien, Luigi Di Maio, pour une réunion de travail. Celle-ci a permis aux deux ministres de faire le point sur les relations bilatérales entre le Luxembourg et l'Italie ainsi que d'explorer les perspectives de développement de celles-ci, notamment dans le domaine de l'espace. À cet égard, le ministre Asselborn s'est félicité des liens historiquement proches entre le Luxembourg et l'Italie, deux membres fondateurs de l'Union européenne. Ces liens empreints d'amitié et de coopération sont par ailleurs consolidés par la présence d'une forte communauté italienne au Luxembourg, qui contribue depuis des décennies à la richesse culturelle et sociale du Grand-Duché.

Les ministres Asselborn et Di Maio se sont particulièrement félicités de la très bonne coopération entre les autorités luxembourgeoises et italiennes lors de la pandémie de COVID-19. Dans ce contexte, le ministre Asselborn a tenu à remercier son homologue Di Maio pour l'excellente collaboration dont l'Italie a fait preuve au bénéfice du Luxembourg, lors de la première vague de la pandémie, dans l'acheminement de matériel de l'OTAN de l'Italie vers le Grand-Duché.

Les deux ministres ont également évoqué l'actualité internationale et ont noté une entière convergence de vues, entre autres, sur la nécessité d'aboutir, au plan européen, à une politique efficace en matière de migration, basée sur le respect de la dignité humaine et une répartition équitable des charges, liées à la gestion de cette crise, entre partenaires européens. Les deux ministres sont également convenus de la nécessité de renforcer encore davantage la coordination au sein de l'UE dans la lutte contre la pandémie du COVID-19 et d'aboutir à une mise en œuvre rapide du plan de relance de l'UE. Dans ce contexte, les ministres Asselborn et Di Maio ont rappelé leur attachement fondamental à l'État de droit comme valeur essentielle de l'Union européenne. Les ministres ont également abordé la situation en Méditerranée orientale et en Libye et ont eu un échange de vues sur la Présidence italienne du G20 en 2021.

Dans le cadre de la visite de travail, le ministre Asselborn a également été reçu par la ministre de l'Intérieur, Luciana Lamorgese. Les ministres se sont notamment échangés sur les différents aspects du pacte sur la migration et l'asile, présenté par la Commission européenne le 23 septembre 2020. Dans ce contexte, les ministres Asselborn et Lamorgese ont réaffirmé l'attachement du Luxembourg et de l'Italie à l'élaboration d'une politique migratoire européenne plus efficace, cohérente et humaine. Après avoir fait part de l'expérience de l'Italie en la matière en tant que pays particulièrement confronté aux flux migratoires, la ministre Lamorgese a tenu à remercier le ministre Asselborn pour son aide continue dans la relocalisation de migrants depuis l'Italie. En effet, le Luxembourg fait partie des Etats membres de l'UE qui participent régulièrement, dans un esprit de solidarité, aux efforts de relocalisation de réfugiés afin de soulager les Etats membres aux frontières extérieures.

Enfin, la visite de travail à Rome a été l'occasion pour le ministre Asselborn de s'entretenir avec le ministre des Affaires européennes, Vincenzo Amendola, sur les principaux sujets d'actualité européenne. Dans ce contexte, les ministres chargés des Affaires européennes se sont notamment penchés sur le cadre financier pluriannuel pour la période 2021-2027 et le plan de relance européen. A cet égard, et tout en se réjouissant de l'accord qui a été trouvé au Conseil européen sur le plan de relance "Next Generation EU", les ministres ont déploré le blocage actuel de l'adoption de ce paquet, pourtant d'une importance cruciale pour l'avenir de l'Europe. Les ministres ont également réaffirmé l'importance du respect de l'Etat de droit au sein de l'UE. Enfin, les ministres Asselborn et Amendola se sont échangés sur l'importance d'une coordination plus efficace, au niveau de l'UE, des mesures à prendre pour endiguer la pandémie de COVID-19.

Communiqué par le ministère des Affaires étrangères et européennes

https://maee.gouvernement.lu/fr/actualites.gouvernement%2Bfr%2Bactualites%2Btoutes_actualites%2Bcommuniques%2B2020%2B11-novembre%2B24-asselborn-italie.html

Retour